BD.ART transforme le territoire

Usine d’éoliennes Siemens Gamesa

 

D – GIGANTISME ÉOLIEN

2022 – 100x100cm
Impression sur papier 310g contrecollé sur composite aluminium

 

Usine d’éoliennes Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE)
239 Route du Môle Central, Le Havre

 

Ce site s’inscrit pleinement dans la transition énergétique et est le plus grand projet industriel dans les énergies renouvelables. Il équipera cinq des six projets éoliens offshore en cours de développement dans l’hexagone.

Où suis-je ?

Je me situe en plein cœur du quai Hermann de Pasquier, entre le SAS Quinette et la centrale EDF.

Qui suis-je ?

J’accueille le nouveau site de production de Siemens Gamesa, le plus gros projet industriel dédié aux énergies renouvelables en France. Véritable prouesse d’ingénierie, je suis la première usine à intégrer la production de pales et de nacelles sur mon site de 36 hectares. C’est d’ailleurs en mon sein que les éoliennes des parcs de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, Courseulles sur mer, Saint Brieuc et Yeu-Noirmoutier verront le jour.

Ma contribution à la transformation et à la transition 

Au cœur du port du Havre, je m’inscris pleinement dans la transition énergétique décarbonée et constitue un vrai symbole pour les Havrais ainsi que l’ensemble du bassin Seine Estuaire. Les parcs éoliens que j’alimenterai produisent une quantité d’électricité non négligeable. A titre d’exemple, le futur parc éolien en mer au large de Fécamp aura une capacité totale de 500 MW ce qui permettra de produire l’équivalent de la consommation domestique en électricité d’environ 770 000 personnes, soit l’équivalent de plus de 60 % des habitants de Seine-Maritime.

Mon impact sur l’avenir

En plus de la création de nombreux emplois sur la zone industrialo-portuaire, je représente un réel symbole quant à l’avenir de la production énergétique. Sur le long terme, les éoliennes que je construirai permettront à divers territoires d’être plus respectueux de l’environnement et ainsi participer à l’objectif neutralité carbone 2050.

Le saviez-vous ?

En moyenne plus de 300 personnes étaient présentes chaque jour pour construire l’usine et plus de 60 entreprises locales ont été mobilisées.

Share This