BD.ART transforme le territoire !

Gambe d’Amfard

 

E – GAMBE

2021 – 100x100cm
Impression sur papier 310g contrecollé sur composite aluminium

 

Gambe d’Amfard
Port du Havre

 

Cette drague contribue à l’entretien des fonds marins du port au service de la navigation ; son activité permet également de valoriser les sédiments puisés lors des opérations de dragage grâce à un dispositif de refoulement connectable sur sa proue.

Où suis-je ?

Je n’ai pas de localisation spéciale, j’interviens dans tous les chenaux, les bassins et les écluses du port du Havre. Depuis quelques années, je contribue aussi à l’entretien du chenal et des postes à quai du port de Rouen.

Qui suis-je ?

Je suis la drague Gambe d’Amfard, ma mission est l’entretien des fonds marins.

Ma contribution à la transformation et à la transition 

Mes 60,35 m de longueur, mes 13,60m de largeur et ma capacité de chargement de 750 m³ me permettent de récupérer les sédiments situés au fond des bassins et des chenaux de navigation. Sans mon intervention, les bateaux ne pourraient naviguer en toute sécurité. Par ailleurs, avec les autres dragues, nous contribuons également à la revalorisation des sédiments. A cette occasion, ces derniers sont rapportés à terre pour être valorisés et réutilisés à des usages agricoles, à des aménagements paysagers mais aussi afin de combler des carrières ou confectionner des routes. Le travail que nous effectuons tous les jours peut donc contribuer au recyclage des sédiments et à la transformation des paysages urbains et périurbains. J’ai d’ailleurs récemment participé au projet SEDIBRIC qui nous a permis à petite échelle de transformer les sédiments en brique de construction.

Mon impact sur l’avenir

Lorsque la recherche aura avancé et que l’usage des sédiments que je puise depuis les fonds marins se seront répandus dans une multitude de domaines, de nouvelles méthodes naturelles et durables pourront voir le jour. Elles seront utilisées pour bâtir les paysages de demain.

Le saviez-vous ?

Le groupement d’intérêt économique (GIE) DRAGAGES-PORTS a été créé en 1979. Les membres de ce GIE sont l’Etat (Ministère des Transports), les sept grands ports maritimes métropolitains (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes-Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux et Marseille) et la Région Hauts-de-France. Sa vocation est d’optimiser les coûts de dragage d’entretien : il assure la constitution, la maintenance et le renouvellement d’un parc de dragues et d’engins de services le mieux adapté possible aux besoins des ports. Le GIE met les dragues à disposition des Grands Ports Maritimes en s’assurant du meilleur emploi possible de l’ensemble du parc. De leur côté, les Grands Ports Maritimes remplissent le rôle d’armateur des navires. À ce titre, ils recrutent notamment les équipages et organisent les opérations de dragage d’entretien.

Share This